mercredi 30 décembre 2015

{Project Life 2015} - Mon process et mes conseils illustrés par les semaines 24 à 33

Bonjour à tous!

Ces derniers temps, vous avez été nombreux à me poser des questions sur l'organisation de mon Project Life, mes petits secrets et mes astuces.

Je vous invite à lire mon article dans le numéro 48 d'Esprit Scrapbooking à ce sujet, qui concerne l'organisation du Project Life. 


Mais allons plus dans le détails, voici mes conseils pour réussir votre project Life en 2016 :

Collecter souvenirs et photos :

Je reviens rapidement sur ma méthode de "collecte" de souvenirs : j'ai un agenda de format A5, avec une page par jour. Dès que je peux, je vais à la page du jour pour raconter un petit bout de vie, un évènement, y conserver à l'aide d'un trombone ou d'un morceau de masking tape un ticket souvenir etc.
Je prends le soin de prendre un agenda qui indique le numéro de la semaine! Vous verrez que c'est très pratique de s'y référer pour l'organisation de votre scrap.
Mon agenda a été acheté chez bureauvallée pour moins de 3 euros, et si j'ai un peu de patience, je lui ferai une petite couverture sympa :





(j'ai ouvert à une page au hasard... le jour de la Saint Parfait! Si ce n'est pas un signe ça!)

Lorsque je vide ma carte-mémoire, je classe immédiatement mes photos. J'ai deux types de photos :
  • celles spécifiques au PL (scène du quotidien, selfies, photos du portable) qui sont classées dans un dossier dénommé PL. Dans ce dossier, je créé des sous-dossier correspondant aux semaines numérotées (exemple d'arborescence : Photos > PL2015 > semaine 1).
  • celles d'évènements particuliers (anniversaires, sorties, voyages etc...) qui rejoignent mon dossier photos divisé par thème, chaque thème contenant des sous dossiers dont les titres précisent la date (année/mois/jour) et le nom de l'évènement (exemple d'arborescence de dossiers : Photos > Voyages > 2015 06 28 Amsterdam). Je place la date en premier dans le titre et dans l'ordre an/mois/jour, pour permettre un classement automatiquement chronologique. C'est tout simple!
Ainsi, quand je m'apprête à scraper la semaine 34, je vais chercher les photos dans mon sous-dossier "semaine 34", lui même placé dans le dossier "PL 2015".
Je regarde sur mon agenda à quelles dates cette semaine correspond, et je récupère les meilleurs photos à cette date, comme celles de mon escapade à Lyon par exemple, le week end de la semaine 34.

Pour ne pas saturer la mémoire de mon ordi, je supprime les dossiers photos PL une fois la semaine scrapée (car je sais que je reviendrais pas chercher pour une raison x ou y cette photo de ma dernière quiche, ou de mes pieds avec mes nouvelles pantoufles, parce qu'en dehors du PL, soyons honnête, toute le monde s'en fout!)




Déterminer le volume de photos par semaine :


Sur mon agenda, je note pour mémoire les photos intéressantes que je peux insérer dans mon PL. Je n'hésite pas à jeter aux oubliettes mon selfie pourri fait avec mon téléphone moisi, quand j'ai une belle série de photos d'un événement particulier.

Pour les photos, j'aime mettre l'accent sur un événement marquant de la semaine plutôt que de glâner des photos de mon quotidien ordinaire, pour une question principalement esthétique : avoir des photos dans les mêmes teintes, sur le même sujet, ce qui facilitera la mise en page, que ce soit sur le thème ou les couleurs.




Les autres petits détails de la semaine seront dans mon journaling. Vous pouvez-donc en déduire que mes pages pleines de photos du quotidien concernent des semaines où j'ai larvé à la maison, vu personne, ou eu la grosse flemme de sortir l'appareil photo!

Je précise que le quotidien est bien plus photogénique et extraordinaire quand on est Maman, les enfants étant une source inépuisable de clichés exceptionnels, par conséquent, ma préférence est loin d'être une règle universelle, que celles qui capturent ces moments du quotidien ne prennent pas ombrage de mon choix!

Lorsque j'ai déterminé quelles series de photos vont apparaître dans ma semaine, j'en apprécie le volume, et quand celui-ci est trop maigre, je groupe plusieurs semaines entre elles, et je le fais apparaître dans mon agenda en regroupant les pages des semaines concernées par un trombone.

Choisir les photos qui iront dans le PL, et faire un sketch :

Je choisis évidemment les plus belles, les plus lumineuses, ce qui permettra de conserver un côté très clean à mon PL (exit la photo en plan large du repas de dimanche dernier chez Tonton Jeannot, avec son intérieur décoré de manière atroce en guise de fond, on préfèrera le joli portrait de Tonton Jeannot, avec un GROS flou d'arrière plan pour masquer tout ça!).

Une fois que mes photos sont sélectionnées, je choisis les pochettes plastiques et je dessine un petit sketch, qui me permet de placer les clichés sur ma double page et déterminer dans quel format je dois les imprimer. J'en profite pour indiquer où se placeront mes cartes "Week" et "Journaling".


Imprimer ses photos :


Lightroom, Lightroom, et encore Lightroom.
Après tri et traitement de mes photos, j'utilise le mode "impression".
Ce mode me permet une foule de chose extrèmement pratique :
  • Grouper mes différentes photos sur une page A3 (oui, j'ai une imprimante A3, et beaucoup de chance!)
  • Gérer la marge blanche des photos
  • Gérer les tailles des photo à l'infini
  • Imprimer avec des repères de découpes (très pratique quand on choisi d'imprimer ses photos avec une marge blanche)
  • Une fois les photos réunies sur la même planche d'impression, apprécier les couleurs des photos et leur bonne ou mauvaise alliance (si une photo jure, je peux corriger sa teinte, ou la passer en noir et blanc pour une plus belle harmonie de ma page finie).

Editer les cartes "Week" et le journaling :

La carte "Week" :

Elle est volontairement simplissime, j'en créé deux sur photoshop, une au singulier et une au pluriel pour les semaines qui seront groupées, et j'en imprime autant que j'ai de cardstock blanc 10x15 à disposition. Je piocherai ainsi dans ce stock au fur et à mesure de l'avancement du PL.

La seule inscription est "Week Of", j'ajoute ensuite les dates au tampon dateur à mollette, le numéro de la semaine avec des alphas, et j'ajoute ensuite quelques tamponnages ou chutes de papier/découpes en guise de déco.


La carte journaling :

Elle est aussi volontairement simplissime, je reprends la police de mon "Week Of" pour faire un titre que je colorise en fonction de mes photos ou papiers choisis. Je choisis une police lisible pour mon journaling et qui ne fait pas mal aux yeux, et je me fais une petite séance "3615 My Life" en me plongeant dans mon agenda dans lequel j'ai consigné tous mes petits souvenirs.

Et je l'imprime sur un cardstock blanc!


Je conserve mon fichier word pour mes journaling à venir, afin de conserver la mise en page (marge, police, interligne etc), et retrouver une belle harmonie tout au long du PL.

Choix des cartes Project Life et papiers :

A ce stade, je ne retourne plus à mon ordinateur, sauf éventuellement pour une découpe à la silhouette caméo, et je peux désormais squatter la scraproom.

Je choisis mes papiers, je n'hésite à les prendre dans une seule et même collection de papiers pour favoriser l'aspect harmonieux et clean, éventuellement, j'en prends un d'une autre marque ou collection, uniquement s'il se marie très bien avec mon thème couleur général.






Je découpe ce que j'ai à découper, choisi mes embellissements, et pose le tout à la surface des pochettes de PL, sans avoir collé quoi que ce soit, pour avoir un aperçu du rendu final. Quand le résultat est satisfaisant, je scrape!

Et maintenant, je scrape! 

Je colle, je tamponne, j'agrafe, je pose du masking tape etc, vous savez comment ça marche!
Ensuite je range mes photos et cartes dans les compartiements des pochettes.
La page de gauche étant partagée avec la seconde page de la semaine précédente, je fixe les étiquettes dos à dos avec un petit point de colle, et découpe si nécessaire une étiquette trop grande.

C'est l'ajustement des étiquettes collées dos à dos qui m'exaspère le plus, et c'est bien pour cela que j'ai abandonné les étiquettes aux coins arrondis. Je devais retailler, passer la perfo d'angle, une perte de temps incroyable! Maintenant, je scape mon PL en angles droits, et pour rien au monde je ne changerai ça!






Photographier les pages pour le blog :

Ma double page terminée, je sors une planche de contre-plaqué blanc acheté à Castorama, et y dépose mes deux pages, en veillant à ce qu'elles soient bien alignées.
Je prends toujours mes photos de jour, face à ma fenêtre, la lumière du jour permet de limiter les reflets des pochettes plastifiées. Je fixe mon appareil photo sur un trépied, règle le retardateur, et tiens des planches de carton-mousse blanc, afin de réfracter la lumière. Ainsi, la lumière éclaire mes pages aussi bien en haut, qu'en bas, permettant de déboucher les ombres.
J'utilise le niveau sur mon trépied pour m'assurer que mon appareil photo est bien droit. Cette précaution m'évitera d'avoir des pages qui apparaissent en forme de "trapèze".

Comment rendre son PL clean :

Un PL est une compilation de beaucoup d'informations. Pour éviter que ma page ressemble à un véritable fouillis, et favoriser un aspect clean, j'ai quelques astuces :
  • Une étiquette "Week" épurée, qui sera toujours la même semaine après semaine,
  • Un journaling imprimé sur un cardstock blanc, ou peu chargé en motifs, le choix d'une police lisible.
  • Favoriser l'utilisation du cardstock blanc (pour des découpes, pour créer ne carte en ajoutant un papier à motifs, ou pour noter une citation ou un proverbe, rehaussé d'un brad ou d'un embellissement),
  • Ne pas scraper certaines cartes, en choisir avec de gros motifs, et les laisser telles quelles, pour un effet "color blocking",
  • Ne scraper que légèrement ses cartes de PL,
  • Imprimer ses photos avec une marge blanche,
  • Limiter les couleurs (3 maximum), en plus des couleurs neutres (noir, blanc, kraft, gris...), exemple : combo des couleurs rose orangé, mint et jaune avec les couleurs neutres noire et gris.


Comment optimiser son temps et ne pas se stresser avec son PL :

Un PL prend du temps, et peu prendre du retard, comment faire pour qu'il reste un plaisir?
  • Même si on prend du retard, il faut continuer de griffoner quelques notes dans son agenda,
  • Gagner du temps en scrapant en clean and simple,
  • Choisir simplement ses papiers en les prenant dans une même collection,
  • Favoriser le "color blocking",
  • Ne pas chercher à faire de la "technique", ou à varier à chaque page, bref, scraper comme ça vient!
  • A moins de ne scraper que les cartes Project Life d'Ali Edwards, et d'avoir sa perfo d'étiquette Project Life pour obtenir le même gabarit sur vos photos... LAISSER TOMBER LES ANGLES ARRONDIS!
  • Et si malgré tout le retard s'accumule, je conseille d'alterner le scrap d'une semaine récente, et celui d'une semaine ancienne. Ce sera moins barbant que de ne scraper que les anciennes semaines.



Voilà, c'est à peu près tout les conseils que j'ai à donner, si vous avez d'autres questions sur l'organisation et le process du PL, n'hésitez pas à mettre un commentaire ci-dessous!

J'en profite pour vous annoncer que le rattrapage de mon Project Life est depuis longtemps fini, reste à scraper ces dernières semaines très prochainement! Et vous, où en est votre PL 2015? Etes-vous prête pour démarrer 2016?

Créativement,

Acerola








4 commentaires:

  1. Absolument grandiose.
    Merci pour ton partage.
    😀
    Meilleurs vœux pour la nouvelle année. 🎉

    RépondreSupprimer
  2. Cet article est tellement complet que je suis bien curieuse de ce qu'on peut bien découvrir de plus dans la revue :-) merci d'avoir partagé ton expérience, c'est très utile! Bonne continuation et à bientôt en 2016. Bonne année!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce bel article, il est au top !! C'est à grâce à toi que je me remet cette année au project life, et que je compte bien m'y tenir !! je vais juste prendre un format plus petit (6X8) pour être sur de tenir la cadence, mais grâce à tous tes conseils je suis remotivée à bloc ! Bonne continuation, à bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. Merci Aurélie pour tes réponses, que je viens de découvrir: un article, très complet, et qui va rapidement devenir la bible de ceux qui commence un PL ^^.
    Je comprends pourquoi tu es si souvent sollicitée par Esprit Scrapbooking: rigueur, générosité, talent et professionnalisme.
    Bah, du coup, c'est en fouillant un peu dans les commentaires que j'ai retrouvé le mien, et aussi ta réponse au 16 décembre, que je n'avais pas encore lu (pas de notification).
    Encore un grand merci pour toutes ces explications, et à bientôt, ici ou dans ES!

    RépondreSupprimer